Fonctionnement

L’ARES est une fédération étudiante, fonctionnant comme une association. Elle est apartisane et pluraliste dans sa défense des étudiants en sciences sociales. La structure de base de l’ARES est l’association étudiante, qui rassemble, représente et défend les étudiants sur les campus.

L’ARES fonctionne avec trois instances de décision :

  • L’assemblée générale :

Publique, elle regroupe l’ensemble des membres adhérents à une association de l’ARES. Elle élit chaque année le Bureau national au Congrès de l’ARES.

  • Le conseil d’administration :

Il regroupe les 64 associations adhérentes à l’ARES, représentées par un ou plusieurs administrateurs. Il se réunit lors des 6 événements nationaux annuels pour définir les grandes décisions et les orientations de l’ARES.

  • Le Bureau national :

Le Bureau national est l’organe exécutif de l’ARES. Il a pour mission d’appliquer la politique votée par le conseil d’administration et de gérer les ressources humaines de l’ARES en ce sens. Il représente également l’ARES auprès des partenaires, des instances et des médias.

Ainsi, l’ARES s’inscrit dans une démarche humaniste de démocratie participative dans le respect des opinions politiques, philosophiques, morales ou religieuses de chacun.

Démocratie participative

Afin de mettre en place et de garantir le bon fonctionnement démocratique de la fédération, l’ARES a adopté un modèle de démocratie participative. Elle prend deux formes principales dans nos actions quotidiennes :

 

  • Les positions adoptées par le conseil d’administration :

Toutes les positions votées par le conseil d’administration ont été co-construites au préalable. En effet, tout au long du processus d’élaboration, le ou les membres du bureau national en charge du dossier impliquent et sollicitent les administrateurs. Ainsi, bien qu’il reste chargé de l’exécution de la position, ce sont avant tout les administrateurs et le conseil d’administration qui ont le dernier mot.

Chaque année, l’ARES lance des Etats Généraux. Ce processus permet à l’intégralité des membres du réseau de prendre part dans la construction d’un corpus de positions relatives à un sujet précis. Les Etats Généraux prennent la forme d’un dialogue structuré. Pendant un an, des temps de travail sont mis en place pour :

Identifier les problématiques relatives au sujet choisi dont la fédération va s’emparer ;

Définir le positionnement de la fédération vis-à-vis de ces problématiques ;

Construire des positions, que le bureau national devra porter, permettant de répondre à ces problématiques dans le respect du positionnement de la fédération.

  • Les Etats Généraux de l’ARES :

Les Etats Généraux sont le meilleur moyen pour l’ARES d’impliquer l’intégralité de son réseau dans la construction de ses positions. Ils sont le reflet de la volonté de la fédération d’une jeunesse engagée et actrice de son avenir.